Kojiro Okada

Piano

Il s’est déjà produit dans de nombreuses salles à Paris, en 2010 à la Salle Pleyel à l’occasion du bicentenaire de Chopin, en 2013 au théâtre du Châtelet pour un concert caritatif intitulé « Tous en cœur »... Il participe également au festival de Chopin à Nohant (été 2017), au festival Nohant Hors les Murs (décembre 2017), au festival de l’Orangerie de Sceaux
(septembre 2018), au festival des Musiques au Pays de Gabriel Fauré (septembre 2019)... Il partage la scène avec de grands artistes tels que Nicholas Angelich, Jean-Efflam Bavouzet, François-Frédéric Guy, Claire Désert, Emmanuel Strosser, Marie-Josèphe Jude, Frank Braley, Philippe Graffin, Miguel da Silva, Jérôme Pernoo, Yves Henry, Dag Jensen, Jean-Philippe Collard, Bruno Philippe.


Il forme le Trio Consonance avec Ryo Kojima (violon) et Jérémy Garbarg (violoncelle) soutenus par la Fondation Banque Populaire et la Fondation Safran. Il se sont déjà produits sur scène notamment en Norvège durant le Trondheim Kammermusik Festival.


En octobre 2018, il remporte le premier prix du Concours International Gabriel Fauré. Aussi, il vient de remporter le premier prix du Concours International de la Società Umanitaria à Milan en Italie avec le Duo Consonance formé avec Jérémy Garbarg.


Il a récemment participé aux spectacles du Centre de Musique de Chambre de Paris à la salle Cortot et il est régulièrement invité aux Folles Journées de Nantes et de Tokyo.


En août 2020, il participe à la 40ème édition du Festival de Piano de la Roque d’Anthéron dans
le cadre de l’intégrale des 32 sonates pour piano de Beethoven.

Kojiro OKADA est né le 21 août 1999 à Bordeaux. Il débute le violon avec son frère mais se tourne rapidement vers le piano et entre en 2006 au Conservatoire Régional de Bordeaux dans la classe de Marie-Christine Dubernat. En 2008, il est admis au CRR de Paris dans la classe d’Anne-Lise Gastaldi et obtient, à l’âge de treize ans, son prix de piano mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il intègre ensuite le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (CNSMD) de Paris dans la classe d’Hortense Cartier-Bresson où il obtient sa licence mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury. Puis ensuite, il suit son master dans la classe de Florent Boffard et est diplômé, depuis juin 2019, du master avec la mention très bien l’unanimité avec les félicitations du jury.